Mais que fait la recherche en entrepreneuriat ?

| 2 minutes de lecture |

Très peu d’articles en ce moment, je vais certainement encore rester irrégulier quelques temps avant de retrouver un équilibre à la rentrée. Mais aujourd’hui j’avais envie d’aborder un sujet qui me tient à coeur : la recherche en entrepreneuriat.

Bien évidemment, quand on est entrepreneur ou technicien de la création d’entreprise la recherche n’est qu’une activité masturbatoire qui produit des concepts qui semblent à milles lieux de la réalité et qui n’ont d’autres utilités que de faire mousser les auteurs confinés dans un microcosme de têtes bien pensantes.

En fait, la recherche est un peu comme la mode. Il y a la haute-couture qui fait beaucoup parler d’elle parce que son marketing sait impressionner, mais au final la plupart des créations sont hermétiques aux goûts d’une grande majorité se demandant comment ils pourraient porter un chapeau de 3m de haut pour sortir. En fait, la haute-couture ne s’adresse pas à eux, peu importe donc si ils apprécient les créations., mais aux professionnels de la mode qui confectionneront demain le prêt à porter adapté (il y a une très belle tirade pour décrire ce phénomène dans le diable s’habille en prada). C’est ainsi que ça marche, peu importe qu’on le cautionne ou non.

La recherche produit à son tour des réflexions et du contenu qui s’adresse à d’autres chercheurs et qui seront utilisés par les plus téméraires pour produire les concepts et les outils d’analyse de demain. Il faut qu’elle reste intellectuelle pour conserver son approche scientifique face à des problématiques très complexes mais cela ne veut pas dire qu’elle soit incompatible avec le sens du pragmatisme et du bon sens. Et c’est sans doute cette synergie qui fait le succès d’un bon concept d’entrepreneuriat.

Leave a Reply

cdc083c4ebda3357aad2fc7ff998ababMMMMMMMMMMMMMMMMM
Tweetez
Partagez
Partagez