La France va se doter d’un Haut Responsable à l’entrepreneuriat

| 2 minutes de lecture |

La Ministre déléguée Fleur PELLERIN a annoncé hier la création d’un Haut Responsable à l’entrepreneuriat qui sera chargé d’appliquer les recommandations de Philippe HAYAT quant à la diffusion de l’esprit d’entreprendre chez les jeunes.

Je vous cite une partie de son discours, également disponible en version intégrale.

[box type=”comment” size=”large” title=”Fleur PELLERIN -Mardi 9 octobre 2012″ right_title=”Voir le discours intégral” right_description=”-” url=”http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/13296.pdf” target=”_blank” style=”color blue” ]je veux, enfin – vous l’aurez bien compris – encourager l’esprit d’initiative et faire sauter les différentes barrières à la création et au développement des entreprises dans notre pays. J’ai demandé cet été à Philippe HAYAT, un entrepreneur de renom, de me faire des propositions pour valoriser l’esprit d’entreprise en France, chez les jeunes, chez les femmes, chez toutes celles et ceux qui ont envie de créer mais qui ne le font pas toujours de peur d’échouer, de peur qu’on ne les aide pas. Je crois qu’il faut changer le logiciel culturel français pour qu’enfin on puisse donner ses lettres de noblesse à la prise de risque…et à son corollaire, l’échec. Je veux valoriser l’échec utile. Aux Etats-Unis, un échec, c’est une expérience ; en France c’est une porte qui se ferme. Notre pays a évolué ces dernières années, mais il reste un immense travail à faire sur les mentalités. Aussi, je vous annonce qu’un Haut Responsable à l’entrepreneuriat va être nommé par le Premier ministre et placé auprès de moi en tant que ministre des PME. Il sera chargé de mettre en œuvre les propositions formulées dans le rapport HAYAT pour diffuser l’esprit d’entreprendre au sein des jeunes générations.[/box]

 

Je suis très content des annonces faites – comme souvent dans le cadre de ce genre de discours – mais reste sceptique quant à leurs mises en oeuvres – comme toujours en politique-. La nomination d’un fonctionnaire chargé de l’entrepreneuriat est dans les cartons depuis bien longtemps …

Favoriser une culture entrepreneuriale auprès des jeunes, simplifier la vie des entreprises, favoriser l’émergence de partenariats sont des impulsions reconnues de tous. Ces effets d’annonce sont rabâchés depuis des lustres et j’ai encore peur qu’ils ne soient que la nomination d’un fonctionnaire déconnecté de plus, que la preuve supplémentaire d’une impuissance politique de plus, qu’un discours de plus, qu’une parole de plus, bref rien de plus.

Mais je n’ai pas les moyens de me forger d’avis pour le moment, alors attendons de voir ce qu’il sera proposé et comment cela sera mis en oeuvre. Mais par pitié, pas de rustines …

 

Leave a Reply

23e8f47d25eab8e6cf412c4adf6632eeIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Tweetez
Partagez
Partagez