Faut-il faire une étude de marché ?

| 3 minutes de lecture |

Cela fait longtemps que je n’avais plus écris … et cela fait aussi longtemps qu’on me pose une question qui me servira de retour sur business academy : faut-il faire une étude de marché ? 

D’un côté on vous rabâche qu’une étude de marché est indispensable à la réussite d’un projet de création d’entreprise, on le lie au fait que connaître son marché et son client est important et on l’intègre en évidence dans le fameux parcours en 10 étapes clés pour réussir à créer (wOw) sa boite.

De l’autre, on vous a dit que ça servait à rien et que c’était une perte de temps.

J’ai personnellement tendance à pencher pour la deuxième proposition … mais je veux détailler ma pensée avant de faire le mauvais consultant qui respecte même pas le sacro-saint parcours de la création d’entreprise.

Parlons d’abord du but d’une étude de marché. Savoir si vous pouvez vous lancer, si ça va marcher ? Non, Mme Irma n’existe pas plus que le père noël. Savoir ce que veulent vos clients et ce qu’ils sont prêts à acheter ? Force est de constater que nous sommes tous pareils, tant que nous n’avons pas sortie le chéquier pour de vrai, nos comportements sont très aléatoires. Non, pour moi le but est de connaître les fondamentaux du marché, ces règles et intuitions qu’ont les gens qui ont travaillé dans le secteur quelques années. Si vous créez dans un secteur que vous connaissez bien par expérience (et c’est quand même préférable), oubliez l’étude de marché avant de vous lancer. Si vous créez dans un secteur que vous ne connaissez pas, faites une étude de marché pour essayer de comprendre ce secteur (rencontrez des spécialistes !), mais vous vous compliquez la tâche, c’est un fait.

Ensuite la méthode d’une étude de marché. A la poubelle les questionnaires bidons qu’on distribue dans la rue pour faire des jolies statistiques qui ont autant de valeur scientifique qu’une recette d’alchimiste. On limite les heures passées sur internet à lire, et lire, et lire, et encore lire, lire, lire, lire. Bref, on va à la rencontre des experts du secteur, des clients potentiels, de tous les acteurs du marché et on discute, on échange. Là est la seule et unique méthode qui vaudrait le coup.

Donc en résumé, je suis lasse des études de marché “on m’a dit qu’il fallait commencer par ça”, “je vais savoir si je me lance ou pas” : on connait le marché par expérience ou pas (une étude de marché ne remplace pas cette expérience) ; ni étude, ni super consultant, ni medium ne peut/devrait vous dire si votre projet va marcher ou pas (sauf une fois que vous avez réussi ou échoué ..).

D’ailleurs, vous saviez que les neurosciences ont confirmé que l’intuition était une forme d’intelligence et se cultivait ? Passez plutôt votre temps à ça, les bonnes informations arriveront du terrain.

Et pour vous une étude de marché, ça sert à quoi ?

Leave a Reply

84d9406b7c3b0d856a5b8efed8169d3d~~~~~~~~~~~~~~~~