Pourquoi oublier les listes sur les 10 qualités de l’entrepreneur

Pourquoi oublier les listes sur les 10 qualités de l’entrepreneur

Je lis souvent à droite et à gauche les listes des 3/5/10/21 qualités de l’entrepreneur. J’ai personnellement toujours eu des difficultés à dresser une liste de  qualités indispensables ou même essentielles qui me paraisse à la fois réaliste et exhaustive, c’est à dire qui dresse un portrait même grossier des entrepreneurs à succès. Bien que ma première difficulté devrait être ma méconnaissance de la psychologie intime de suffisamment d’entrepreneurs à succès, je me rends compte avec le temps que je me heurte surtout à un désaccord sur le fait même de dresser une telle liste.

Je suis innocemment convaincu que tout homme possède des qualités et que toute qualité est utile à la réalisation d’un projet. Le truc est de posséder la bonne qualité pour le bon projet. Il est vrai que l’audace à été utile à de nombreux entrepreneurs mais le conformisme et la résignation ont tout aussi été utiles à d’autres. Il est vrai que le pragmatisme est souvent bénéfique mais l’idéalisme a aussi souvent été une force pour certains entrepreneurs. La créativité a permis à des entrepreneurs d’innover mais la conformité de certains leur ont aussi ouvert des portes … bref, il n’y a pas de règles !

Je me rends également bien compte que toute entreprise se construit sur les qualités d’une équipe croissante avec le temps et qu’il est beaucoup plus intéressant de se focaliser sur ces qualités complémentaires, c’est à dire celles qui vont petit à petit combler les lacunes de l’entrepreneur. Parce que l’entrepreneur superman, c’est un mythe, une simplification de l’esprit surtout utile aux obstinés de la méthodologie qui cherchent désespérément à vous faire rentrer dans une putain de case. Qui évidement ne vous correspond jamais (« oui mais c’est à peu près ça non ? »).

J’espère qu’un jour ces listes n’existeront plus, je sais qu’elles permettent à certains de se rassurer (parce qu’au fond ça marche un peu comme l’horoscope, on s’y retrouve bien un peu) mais il y a mieux que de dire que l’entrepreneur devrait ressembler à un mythe pour lui donner confiance en lui. Disons lui simplement de rester lui-même et de chercher à faire avec, vous croyez pas ? 

Sur le même sujet

L’entrepreneuriat est un éternel recommencement Il y a quelque temps je postais un article parceque nous recherchions un associé pouvant prendre en charge la partie développement techno du projet … ...
Une école pour entrepreneurs à la sauce bien française Fleur Pellerin a annoncé la semaine dernière travailler sur un projet politique d'école pour entrepreneurs. Le projet, au stade de la réflexion, est o...
L’ingénieur et l’entrepreneur face au progrès "Nous sommes en 1837. Pour parfaire la communication intra-européenne, encore faut-il relier l'Angleterre au continent. Mais l'eau aspire le courant é...
Entreprendre avec inconscience Je suis un partisan de la préparation à la création d'entreprise. Il est tout à fait possible de se lancer comme ça, à l'aveugle, mais on sait aujourd...