Que faire quand des investisseurs vous disent non ?

Que faire quand des investisseurs vous disent non ?

Cela arrive très souvent puisque l’une des tâches régulière d’un investisseur est malheureusement de dire non à des entrepreneurs. Cela n’est pas plaisant pour l’investisseur et très dur à encaisser pour l’entrepreneur.

Vous avez tout donné, vous travaillez depuis des mois voire des années sur votre projet, vous avez déjà pris des risques, investi vos économies, fait le paon auprès d’investisseurs qui ont accepté de vous recevoir, vous vous êtes pliés à leurs remarques, à leurs exigences, etc. Et pourtant, ils passent à autre chose d’un simple et violent non. Vous ne comprenez pas toujours comment ils peuvent refuser un si beau projet (car bien sûr, tous vos projets sont beaux) et cela vous parait injuste, voire simplement injustifié.

Il faut absolument que vous compreniez une chose très importante : l’investisseur ne juge pas de la qualité de votre projet. Ca parait étrange de penser cela mais essayez de définir ce qu’est un projet de qualité et confrontez votre avis à d’autres et vous vous rendrez bien compte que la qualité d’un projet de création d’entreprise est très très subjective. En fait, elle va dépendre de l’objectif que vous vous fixez : devenir célèbre, lancer un produit qui va changer la vie des gens, créer des emplois, sauver la planète ou encore gagner de l’argent.

Bien pauvre d’esprit est celui qui croit que chacun de nous en tant qu’homme n’est intéressé que par un seul de ces objectifs. Mais en tant qu’investisseur professionnel, l’objectif principal est clair : il faut gagner de l’argent (et souvent ça commence déjà par ne pas en perdre …). L’investisseur peut être sensible à d’autres objectifs il n’empêche que son but principal est ce pour quoi on fait appel à lui et on le rémunère. Le reste est gratifiant mais vient après, c’est l’ordre des choses.

Ce que vous devez donc bien comprendre, c’est que quand un investisseur vous dit non, il pense ne pas gagner suffisamment d’argent ou trop en perdre avec votre projet. Peu importe que votre projet soit super, va faire un carton ou va changer le monde, vous venez voir un financier dont le métier est d’investir.

Alors que faire ? 

Ecouter avec humilité ses remarques et ses raisons pour commencer (si, si, ça fait du bien aussi). Prendre une décision ensuite. Il va vous falloir choisir entre deux voies :

– La première sera d’adapter votre projet aux exigences d’un financier (et cela n’est pas toujours possible) en réadaptant le business model, l’équipe, les segments de marché, la technologie, les conditions, etc. Vous vous lancerez dans une tâche ardue et il faudra vous assurer d’avoir encore du temps et de l’énergie.

– La seconde sera de trouver le moyen de faire sans argent (et cela n’est pas toujours possible) en réadaptant le business model, l’équipe, les segments de marché, la technologie, les conditions, etc. Vous vous lancerez dans une tâche ardue et il faudra vous assurer d’avoir encore du temps et de l’énergie.

Non, vous avez bien lu, les deux options qui s’offrent à vous se ressemblent beaucoup … dans tous les cas il vous faudra revoir votre copie. Je l’écrivais déjà en 2012, n’oubliez pas que la toute première sélection d’un projet d’entrepreneur c’est le refus ! Les plus beaux projets sont ceux qui ont eu à s’adapter et trouver d’autres manières de faire. Si vous avez de l’énergie, du talent et un peu de chance, ce non n’est peut être que le début …

Sur le même sujet

Première checklist d’entrepreneur pour lever des fonds Créer sa première entreprise est toujours une aventure troublante vers l'inconnue, il y a pourtant une étape qui semble bien connue et arrive souvent ...
Spoonkey : retour d’expérience sur une levée de fonds Lors du dernier AJEL K’fé je me suis rendu compte qu’il y a un voile énigmatique assez épais autour de la levée de fonds. Beaucoup de personnes veulen...
Ces petites informations essentielles que vous oubliez sur vos business plans &#... Happé par le soucis de réaliser un super business plan, vous avez bien défini votre offre, détaillé votre marché, expliqué votre super stratégie, etc....
Présenter un projet de création d’entreprise en amorçage Il y a des projets d'amorçages qui s'appuient sur une techno et qui se retrouvent confrontés à des difficultés pour être expliqués à tous, notamment à...