C’est qui le patron ? (le B-A-BA  d’une bonne association)

C’est qui le patron ? (le B-A-BA d’une bonne association)

J’aime poser cette question aux associés fondateurs d’une jeune start-up en cherchant à vérifier l’adéquation entre les mécanismes de leadership dont fait preuve cette équipe et la manière dont est pensée la gouvernance de l’entreprise. Je reste encore bien souvent sidéré par la proportion importante d’équipes qui n’ont pas encore réglé la question.

Préparez-vous à répondre à cette question, un seul et unique décideur est toujours rassurant mais la question va bien au-delà et j’avoue avoir mis de l’eau dans mon vin récemment …

Sur la question au sens stricte « qui est le décideur ? », il peut y avoir trois cas de figures :

Un leader émerge incontestablement de l’équipe 

Ici deux situations : soit l’équipe reconnait son leadership et ça se voit dans l’organigramme et la répartition du capital, soit l’équipe ne reconnait pas (ou le leader ne reconnaît pas …) son leadership et la gouvernance est organisée de façon à ce que tout soit égalitaire et parfaitement équilibré. La première situation est idéale, la seconde est un vrai problème !

Deux (ou plus mais c’est rare) leaders émergent plus ou moins incontestablement de l’équipe

Ici un seul des deux leaders peut être reconnu par son équipe ou les deux leaders peuvent être reconnus sans distinction entre eux. Dans le premier cas, c’est encore un vrai problème ! Dans le second cas, ce n’est pas idéal mais selon les équipes et les personnalités des deux leaders, ça peut très bien marcher (c’est ici que j’ai mis de l’eau dans mon vin).

Aucun leader incontestable n’émerge de l’équipe 

Tout le monde est égal, la gouvernance est parfaitement équilibrée entre tous les fondateurs. C’est le schéma que je crains le plus, une équipe sans aucun leader je n’aime pas ça. Mon expérience m’a trop souvent montré des équipes sans leaders qui finissent par imploser avec le temps.

Sur la question subsidiaire qui serait plutôt « qui est responsable de quoi ? »,  il s’agit non pas seulement de savoir qui détient le leadership mais surtout comment vont être réparties les tâches entre les divers associés et quelles sont les responsabilités de chacun.

Il est difficile de se rendre compte de ces éléments par soi-même, c’est là que doit intervenir un bon conseil qui doit donner un regard externe en toute franchise. Si on ne bénéficie pas d’accompagnement, il peut être intéressant de valider ces éléments avec une personne externe et neutre qui gravite autour du projet. Je vous assure que cette question est primordiale ! 

Sur le même sujet

Vous cherchez un associé ? un investisseur ? Rejoignez l’espace rencontre des en... Pendant ma recherche désespérée pour la perle rare des associés je suis tombé sur LE site que je cherchais : www.partenaire-entreprise.fr. Ce site ...